Accueil du site > La commune de Mana > Occupation urbaine

Occupation urbaine

mardi 19 septembre 2006


Analyse urbaine

Le bourg de Mana Sorte de tête de pont, ce bourg s’est installé sur une rive de la Mana près de l’embouchure. Le 14 Juillet 1990 les conditions d’accès depuis Cayenne ont été considérablement améliorées grâce à la réalisation d’un pont qui remplace le petit bac qui assurait la traversée.

Le bourg ancien s’est développé autour d’une zone centrale où avaient été construits divers équipements : Mairie, Eglise, Ecole. Les rues créées dans cette zone plate découpent des îlots rectangulaires réguliers ; certaines extensions récentes à la périphérie ont légèrement rompu cette géométrie urbaine caractéristique de tous les bourgs de Guyane.

vue aérienne de mana
vue aérienne de mana

A Mana, les îlots qui ont 30 à 35 m de large et 100 m de longueur sont divisés en parcelles proches d’un carré de 15 m de côté, alors qu’en général dans les autres bourgs ou villes les parcelles étaient plus profondes de 24 à 30 m. Ce découpage parcellaire aura donc une incidence sur les choix à faire dans le cadre du règlement du P.O.S.

On note également dans le bourg de nombreuses dents creuses. Si on y ajoute les parcelles où existent des maisons très vétustes, on peut considérer que 50% peuvent permettre d’accueillir de nouveaux logements ou commerces.Dans ce domaine une analyse très fine a été faite à travers l’étude du Projet de Quartier de Mana. Initialement le bourg a été édifié sur un ancien cordon littoral sableux, il se trouve donc aujourd’hui enserré par des zones basses et marécageuses à l’exception de la zone ouest où le cordon se prolonge vers la commune d’Awala Yalimapo.

ancien garage communal
garage de la mairie 1978

Vers le sud en bordure du fleuve, des espaces ont été remblayés notamment lors de la construction du pont. A travers les objectifs de la carte communale, il était proposé une extension importante vers le sud, une extension plus mesurée vers le nord avec une forme D’urbanisation originale définie dans le projet de quartier et compatible avec le milieu naturel, ou les objectifs de développement d’une activité de loisirs orientée vers la plaisance ou économique avec la pêche artisanale.


Le logement

Maison de Mana
Ancienne maison de Mana

A l’issue du recensement INSEE de Mars 1990, le parc logement était de 1411 unités ; sur ces logements 337 datent d’avant 1975, 209 ont été construits entre 1975 et 1981, enfin 865 depuis 1982 soit plus de la moitié du parc. Cette progression de 61% en 8 ans est très supérieure à la moyenne Guyane 39,8% ou à celle de Saint-Laurent du Maroni 43,3%. Au niveau de la typologie les cases traditionnelles 58,5% et les maisons traditionnelles 26,7% représentent la grande majorité du parc. Par comparaison à l’échelle de la Guyane les cases traditionnelles ne représentent que 21,9% les maisons traditionnelles 15,4%. L’enquête réalisée en 1991 sur l’état du parc des logements de Guyane montre que 50% seulement des logements sont en bon état. Un effort important devra donc être fait en matière de réhabilitation. Les tableaux ci-après extraits de l’étude habitat reprennent les principales données relatives à la situation du parc.


Les équipements de superstructure

la poste de mana
poste 1982

Les équipements sont regroupés sur les deux sites urbanisés principaux avec une majorité de ceux-ci au bourg ancien. Le Bourg de Mana regroupe tous les équipements publics d’une petite ville.

Equipements scolaires : un collège réalisé par le département, il accueille 258 élèves à la rentrée 1992 dans 13 classes.

Situation rentrée 1992 : école primaire publique : 10 classes regroupant 254 élèves.

Ecole maternelle (classes maternelles et classes élémentaires)

Transport de 1694 élèves sur le secteur de Mana , comprenant la maternelle, le primaire, les 2 Collèges et les lycées de Saint-Laurent.

Equipements à caractère administratif ou de service public : mairie gendarmerie bureau de poste

Equipements culturels : une église classée monument historique

Equipements sanitaires et sociaux un centre de soins des structures d’accueil sociales

Equipements sportifs Il existe un terrain de grands jeux avec tribune et divers plateaux sportifs situés aux abords des établissements scolaires.

D’une façon générale ces équipements se situent soit au cœur du bourg ancien, soit à la périphérie pour les plus récents , réalisés sur du foncier disponible. Dans ce domaine les équipements évoluent en fonction des besoins de Mana, et cela est le résultat d’un effort conjoint de l’état, du Département et de la Municipalité. Ainsi pour répondre aux besoins, la mairie a été agrandie il y a quelques années, de nouvelles classes créées et deux collèges construits.

L’activité commerciale s’est également développée mais elle reste presque exclusivement orientée vers les besoins du quotidien : épiceries ou ;libres-service de dimensions modestes, restaurants, bars. Quelques privés ont investi dans le domaine hôtelier, type logis de France, mais la capacité d’accueil reste encore limitée.

Un petit marché installé près de la Mairie est alimenté essentiellement par les productions agricoles du village Anne-Marie Javouhey ; un projet de nouveau marché a été envisagé.


Le Village Anne-Marie JAVOUHEY

Monument des soldats morts à la guerre pour la France
Monument des soldats morts pour la Guerre de France

A l’exception de l’église de l’Acarouany et d’une auberge restaurant, tous les autres équipements datent de l’installation du village Mhong. Les équipements scolaires comprennent des classes maternelles et primaires. Pour les sportifs un terrain de grands jeux a été aménagé ainsi que des espaces plateaux sportifs pour les écoliers.Le commerce de vente au détail se fait dans quelques épiceries ou échoppes situées au cœur du village.


Les réseaux

Le réseau routier départemental dessert Mana à partir de la RN 1, soit par le chemin départemental n° 8 vers Cayenne, soit le CD 9 vers Saint-Laurent.

Deux autres chemins départementaux permettent la desserte d’Awala-Yalimapo (CD 22) et de l’Acarouany (CD 10). Le CD 8 a été très sensiblement amélioré depuis la mise en service du pont sur la Mana. Les autres voies devraient l’être prochainement à travers les projets du département. Les voies des bourgs sont en partie revêtues, mais conservent des caractéristiques relativement sommaires par rapport à l’image que l’on peut se faire des voies urbaines : Revêtement inégal, par de trottoirs aménagés. Des pistes permettent d’accéder aux exploitations agricoles ou forestières.

Le réseau d’eaux usées.

Le réseau électrique, l’éclairage public. Les maisons situées dans les bourgs sont desservies par le réseau EDF. Des extensions de réseaux sont en cours de mise en place le long des chemins départementaux (électrification rurale).

Le réseau téléphonique.Il apparaît satisfaisant pour les bourgs.

Télévision.Tous les habitants de la commune sont desservis.

L’eau potable est produite pour le bourg de Mana par un captage avec station de traitement, pour le village Javouhey à partir d’un puits doublé d’une station de chloration. Les réseaux des zones agglomérées répondent à la demande ; il apparaît toutefois que des remises à niveau ou des extensions seraient nécessaires. L’eau est stockée dans des châteaux d’eau à Mana et à Javouhey, la capacité de ce dernier reste inférieure à une journée de consommation.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP